Quoi faire si mon employeur ne respecte pas les normes d’emploi ?

Cet article a été adapté du guide Your rights at work- Action guide for fair employment (Vos droits au travail : un guide d’action pour un emploi équitable). Ce guide, rédigé par le Workers' Action Centre, un centre d'action des travailleurs, n'est pas disponible en français.

Il y a plusieurs étapes à suivre pour commencer à vous protéger et pour faire valoir vos droits au travail.

Notez le plus d’informations possible

  • Conservez tous les contrats ou ententes que vous aurez reçus.
  • Notez bien les dates et heures que vous avez travaillées.
  • Exigez des copies de tous les contrats que vous signerez.
  • Notez toutes les informations au sujet de votre employeur et de vos collègues de travail.
  • Ces informations pourraient comprendre les nom et prénom de votre employeur, son adresse ou le numéro de la plaque d’immatriculation de son véhicule. Conservez tout cela chez vous.

Connaissez vos droits
Faites les calculs du salaire qui vous serait dû. Notez tout ce qui vous semble contraire à la loi. Inscrivez-vous à un atelier sur les droits des travailleurs pour obtenir plus d’informations sur vos droits et comment vous protéger. Discutez de ces questions avec vos collègues de travail.

Est-ce que vous vous joindriez à d’autres collègues pour améliorer vos conditions de travail ou pour réclamer des salaires non payés ? Plus vous serez nombreux, meilleures seront vos chances d’obtenir gain de cause. Si vous vous trouvez à Toronto, planifiez une réunion au Workers' Action Centre.

Envoyez une lettre à votre employeur.
Demandez-nous un modèle de lettre pour réclamer votre salaire. Veuillez noter que la lettre doit toujours inclure une date limite pour payer votre salaire.

Déposez une plainte auprès du ministère du Travail.
Le ministère du Travail doit protéger vos droits et veiller à l’application de la loi. Il ne s’acquitte pas toujours bien de ses responsabilités. Si vous êtes au courant que la loi n’est pas respectée dans votre milieu de travail, demandez au ministère de mener une enquête sur votre employeur.

Contactez une clinique juridique près de chez vous

Dernière mise à jour : janvier 22, 2013 4000965