Que dois-je savoir à propos du travail avec un service de voiturage (rideshare)?

Si vous possédez un véhicule, travailler pour un service de voiturage comme Uber ou Lyft, peut être un moyen simple de gagner un revenu avec des horaires flexibles.

Assurez-vous d'évaluer attentivement les coûts et les conditions de travail pour voir si c'est une bonne option pour vous.

Les services de voiturage (rideshare) sont une forme populaire de travail indépendant. Les exigences comprennent un permis de conduire de l'Ontario, un véhicule admissible, une assurance automobile et une vérification de casier judiciaire. Outre une bonne compétence en conduite, un historique professionnel spécifique n'est pas requis.

Avantages d'être un conducteur

Les services de « Rideshare » vous permettent généralement de choisir les heures de travail. Cela peut être utile si vous avez également un autre emploi, avez des engagements familiaux ou avez besoin de gagner de l'argent supplémentaire. Si vous le souhaitez, vous pouvez choisir de conduire le week-end ou tard dans la nuit pendant quelques heures.

Coûts pour être un conducteur

Conduire pour un service de « rideshare » signifie que vous êtes responsable des coûts d'achat d'un véhicule et d'une assurance, de l'entretien, des réparations et de l’essence. Assurez-vous de calculer ces coûts par rapport au revenu que vous feriez pour obtenir une idée claire de vos gains.

Vous devrez également payer l'impôt sur le revenu lorsque vous déclarez vos impôts chaque année. Toutefois, vous pouvez déduire certaines dépenses commerciales/d’affaires, telles que les coûts de maintenance du véhicule.

Conditions d'emploi

Généralement, les conducteurs de « rideshare » sont considérés comme des entrepreneurs, et non des employés. Cela signifie que vous êtes considéré comme travailleur indépendant et n’êtes pas couverts par la Loi sur les normes d'emploi.

En tant que travailleur indépendant, vous ne payez pas pour l'assurance-emploi (AE) et les heures que vous travaillez ne compteront pas sur vos exigences d'admissibilité à l'AE.

Il est également important de garder en tête que les règles concernant cette industrie changent souvent. Par exemple, certaines villes ont décidé d'interdire les services de « rideshare ». En raison de ces changements fréquents, le « rideshare » offre moins de sécurité financière que certains autres emplois. Vous voudrez peut-être envisager d'équilibrer ce travail avec une autre source de revenu.

Sécurité

Conduire des étrangers dans votre véhicule est un risque à votre sécurité et, en tant qu'entrepreneur, vous ne pouvez pas être couvert par les lois de santé et de sécurité de l'Ontario. Si vous ne vous sentez pas en sécurité pendant la nuit, faites-le que pendant la journée et n'acceptez pas les clients qui vous rendent mal à l'aise.

Conseils

  • Évaluez si le travail indépendant est le mieux pour vous et votre famille. Vous voudrez peut-être équilibrer le « rideshare » avec un travail à temps partiel ou à plein temps.
  • Ne faites pas un gros investissement, comme l'achat d'une voiture, jusqu'à ce que vous soyez certain que ce type d'emploi vous convient et que vous êtes à l'aise avec les risques.
  • Assurez-vous de calculer vos bénéfices avec soin, en gardant en tête les dépenses telles que la maintenance des véhicules, l'impôt sur le revenu et la perte de tout revenu d'AE possible.
  • Si vous devenez conducteur, documentez bien vos heures, vos voyages et vos dépenses. Conservez tous les reçus et les données de trajets. Cela facilitera vos déclarations d’impôts.

Pour plus d'information

Dernière mise à jour : mai 3, 2017 4006251
Services près de chez vous