Dépistage du cancer du côlon

Pourquoi les examens de dépistage du cancer du côlon sont-ils importants pour les hommes et les femmes?

Quand vous relevez les défis qui accompagnent l’installation dans un nouveau pays, vous ne voulez pas vous en faire à propos de votre santé. Une façon de rester en bonne santé est de se faire examiner, ou de subir les examens de dépistage du cancer du côlon. Le colon est la partie inférieure de l’intestin. En Ontario, le cancer du côlon est la deuxième principale cause de décès dus au cancer chez les hommes, et la troisième chez les femmes.

Les examens de dépistage permettent de détecter le cancer du côlon de façon précoce, avant l’apparition des signes et symptômes. En fait, neuf personnes sur dix atteintes du cancer du côlon, et qui ont reçu un diagnostic précoce, ont été guéries. Un cancer du côlon à un stade tardif peut être traité, mais il est plus difficile à guérir.

Qui devrait subir les examens de dépistage du cancer du côlon?

Le risque de contracter le cancer du côlon augmente après l’âge de 50 ans. Par conséquent, on recommande aux Ontariens et Ontariennes de 50 à 74 ans de subir les examens de dépistage du cancer du côlon.

Quels sont les examens de dépistage du cancer du côlon?

Le test immunochimique fécal (TIF) est l’examen proposé aux hommes et aux femmes dont le risque de contracter le cancer du côlon est dans la moyenne (par exemple, les personnes qui n’ont pas d’antécédents familiaux de la maladie). Les prélèvements se font à domicile et permettent de vérifier la présence de petites quantités de sang dans les selles (crotte), qui peut parfois être causée par le cancer du côlon. Ça ne prend que quelques minutes par jour pendant trois jours, et l’examen est gratuit pour les résidents couverts par le régime d’assurance-santé de l’Ontario (RASO). Si vous n’êtes pas couvert par le RASO, adressez-vous à un centre de santé communautaire.

Si vous avez un parent, une sœur, un frère ou un enfant qui a souffert du cancer du côlon, votre risque de contracter la maladie est plus élevé et on vous proposera peut-être un autre examen, appelé colonoscopie, peut-être même avant l’âge de 50 ans. Si vous pensez que votre risque de contracter le cancer du côlon est élevé, demandez à votre médecin s’il vaudrait mieux subir cet examen supplémentaire également.

Comment puis-je obtenir un TIF ?

Votre médecin de famille ou infirmière praticienne vous remettra une trousse de TIF. Celle-ci comporte des directives simples, que vous pourrez retrouver en ligne en 26 langues. Lorsque vous l’aurez remplie, vous pourrez l’apporter au laboratoire ou la poster. Dans quelques semaines, votre médecin vous informera des résultats et vous recevrez aussi une lettre d’Action cancer Ontario. Si vous n’avez pas de fournisseur de soins, vous pouvez vous procurer une trousse de TIF à Télésanté Ontario.

Pourquoi certains hommes et femmes reçoivent-ils une lettre au sujet du dépistage du cancer du côlon?

Les examens de dépistage sont si importants qu’Action cancer Ontario, un organisme du ministère de la Santé et des Soins de longue durée, fait parvenir des lettres aux hommes et femmes admissibles, pour les inviter à subir les examens. Ces personnes reçoivent également des lettres les informant de leurs résultats, et leur rappelant quand elles devront répéter l’examen. Vous êtes libre de subir les examens de dépistage ou non.

Pour de plus amples renseignements

Adapté d'un article en anglais produit par Action Cancer Ontario (ACO).

Dernière mise à jour : août 22, 2019 4002677