Comment les gens d’affaires peuvent-ils venir au Canada ?

Les gens d'affaires qui immigrent sont des personnes qui investissent ou qui lancent une entreprise dans le but de favoriser le développement d'une économie canadienne forte et prospère. Le Programme d'immigration des gens d'affaires cherche à attirer au Canada des gens d'affaires possédant de l'expérience et un capital.

Veuillez noter: À partir du 31 juillet 2018, les personnes faisant une demande de visa de visiteur, de permis d’études ou de travail (à l’exception des ressortissants américains) ou de résidence permanente, devront fournir leurs empreintes digitales ainsi qu’une photo. Pour faciliter les déplacements répétés au Canada, ces demandeurs de visa ou permis ne devront fournir leurs données biométriques qu’une fois tous les dix ans.

Les ressortissants étrangers exemptés de visa venant au Canada en tant que touriste nécessitent uniquement une autorisation de voyage électronique (AVE).

Il existe plusieurs catégories de gens d'affaires immigrants.

Les travailleurs autonomes

Le Programme d'immigration des travailleurs autonomes cherche à attirer des immigrants qui ont l'intention et la capacité de se créer un emploi. Ils doivent contribuer à la vie culturelle, artistique et sportive du Canada. Ils peuvent aussi créer leur propre emploi en achetant ou en exploitant une ferme au Canada.

Visa pour démarrage d’entreprise

Ce nouveau proramme lancé en 2013 permet aux entrepreneurs immigrants admissibles de mettre sur pied des entreprises novatrices au Canada avec l'aide d'organismes privés canadiens.

Pour être admissible à ce visa, vous devez :

Autres exigences

Vous devrez aussi répondre à d'autres critères d'admissibilité pour être admis à ces programmes. Vous trouverez tous les détails à ce sujet en consultant la page suivante du site Web de Citoyenneté et Immigration Canada :

Présenter une demande d’immigration au Canada

Anciens programmes fédéraux des investisseurs et des entrepreneurs

N.B. : Ces deux programmes d'immigration fédéraux ont été supprimés comme prévu dans le Plan d’action économique (PAE) 2014 du gouvernement. Le 19 juin 2014, après que le PAE 2014 eut reçu la sanction royale, les demandes qui constituaient l'arriéré dans ces deux catégories et qui n'avaient pas encore été traitées au 11 février 2014 sont désormais annulées.

Ressources utiles

Dernière mise à jour : octobre 5, 2015 4000862