Comment utiliser les services d’une agence de placement bilingue ?

Cet article est basé sur une entrevue réalisée en 2007 avec Suzanne Hague, la présidente d' Ann Whitten Bilingual Recruitment, l’agence de placement bilingue la plus ancienne dans la ville de Toronto.

Étant donné qu’il existe en Ontario un manque d’employés qui parlent le français, une agence de placement spécialisée en emplois bilingues peut s’avérer très utile pour un nouvel arrivant francophone. Toutefois, avant de contacter de telles agences, il est important de savoir comment elles fonctionnent, ce qu’elles cherchent, et comment vous pouvez vous préparer à l’avance pour en profiter au maximum.

Liste des Questions

Comment décrivez-vous le marché pour les chercheurs d’emploi bilingues en ce moment ?

Il est excellent. Beaucoup de compagnies qui se trouvent au Canada ont leur siège à Toronto ou ses environs. Vu le caractère bilingue de ce pays, il faut que ses sociétés aient du personnel qui puisse communiquer avec leurs clients au Québec, au Nouveau Brunswick et toutes les régions où on parle le français. Auparavant, ces postes étaient comblés par des Québécois qui s’installaient à Toronto. Mais l’économie du Québec est très forte en ce moment, alors nos candidats sont de plus en plus des francophones venus de l’étranger.

Il est possible aussi d’obtenir un emploi gouvernemental à travers une agence de placement. Pour trouver un emploi permanent avec le gouvernement, il serait mieux de postuler directement. Cependant, les bureaux gouvernementaux remplissent souvent les postes temporaires en utilisant les services des agences de placement et, ces contrats-là mènent parfois à des positions permanentes.

Quels types d’emplois sont disponibles pour les chercheurs d’emploi francophones ?

Il y a toujours un grand besoin dans le domaine du service à la clientèle et de la vente, surtout dans les banques et les compagnies d’assurance. Cependant, il existe aussi des postes administratifs qui exigent une compétence bilingue pour communiquer avec le personnel francophone au sein de l’organisme. D’autres positions qui sont souvent dures à remplir comprennent la comptabilité et l’administration du registre des salaires.

À mon avis, c’est important pour les nouveaux arrivants d’être ouverts aux expériences différentes, afin de comprendre le milieu de travail au Canada. De plus, cela peut prendre beaucoup de temps pour trouver un emploi dans votre domaine d’expertise, alors je recommande que les personnes nouvellement arrivées à Toronto obtiennent d’abord un boulot de survie- il y en a beaucoup pour les personnes bilingues- tout en continuant à chercher un emploi dans leur domaine.

Faut-il parler l'anglais pour trouver un emploi en Ontario ?

Ressources Utiles
Pour trouver les emplois disponibles pour les francophones, lisez l'article Comment trouver les emplois bilingues sur Internet et où se trouvent-ils en Ontario ?

Parfois, une compagnie aura besoin de quelqu’un pour travailler uniquement avec une région francophone. Mais, dans la plupart des cas, un employé résidant à Toronto doit pouvoir parler l’anglais, pas seulement pour travailler avec la clientèle, mais aussi pour communiquer avec ses collègues ! Si je fais une entrevue avec un candidat dont l’anglais n’est pas assez fort, je l’encourage à suivre un cours et à revenir plus tard.

Y a-t-il des emplois bilingues en dehors d’Ottawa et de Toronto ?

Évidemment, comme partout, la plupart des emplois se trouvent dans les villes principales. Cependant, il y a des compagnies et des bureaux gouvernementaux qui sont situés dans les autres villes de l’Ontario, y compris London, Kingston, Windsor et Kitchener-Waterloo. En outre, le nord-est de l'Ontario comprend une importante population francophone qui a besoin de services dans sa langue maternelle.

Comment savoir si une agence est légitime ?

D’abord, une agence ne devrait jamais demander d ’argent pour vous aider à trouver un emploi. C’est toujours les clients – c’est-à-dire les compagnies qui cherchent des employés – qui doivent payer. Mais, le plus important, c’est la façon dont les conseillers de placement vous traitent. Assurez-vous qu'ils :

  • s’intéressent à votre carrière et vous envoient aux entrevues reliées à ce que vous cherchez
  • ne mettent pas de pression sur vous pour accepter la première offre d’emploi
  • établissent un rapport basé sur le respect mutuel.

Quels conseils avez-vous pour les personnes bilingues qui souhaitent utiliser les services d'une agence de placement ?

CV
D’abord, vérifiez que votre CV est parfait et qu’il ne comprend pas de coquilles ou de fautes d’orthographe. Aussi, assurez-vous qu’il est conforme aux normes d’un CV canadien – ne mettez pas votre photo et n’indiquez pas votre sexe, votre date de naissance etc.

Le CV doit promouvoir les compétences et les expériences reliées à l’emploi que vous cherchez : si vous êtes à la recherche d’un emploi financier, les expériences et les formations sur votre CV devraient être pertinentes à ce domaine-là.

Il y a une tendance, parmi les chercheurs d’emploi, à faire parvenir le même CV à toutes les agences. Il est important que le document soit personnalisé pour chaque agence et chaque conseiller qui le reçoit.

Pour améliorer votre recherche d'emploi, lisez l'article Comment trouver un emploi ? Quelques stratégies de carrière à l’intention des nouveaux arrivants

Suivi
Après avoir envoyé vos documents à l’agence, passez un coup de fil au conseiller visé et essayez de fixer un rendez-vous face-à-face. D’abord, c’est une façon d’assurer que les documents sont bien arrivés dans la boîte de réception (et pas la boîte de SPAM) de votre personne contact. Deuxièmement, une réunion vous fournit l’occasion de promouvoir vos compétences auprès du conseiller.

Ceci est très important : si vous avez besoin d’annuler une rencontre avec une agence de placement, appelez à l’avance. Si un conseiller ne vous fait pas confiance, il ne vous enverra pas à des entrevues. Après la première réunion, il est acceptable d’appeler l’agence à toutes les deux semaines pour demeurer en contact.

Sites connexes

  • The Directory of Canadian Recruiters - (disponible en anglais seulement) un site Web qui comprend un répertoire des agences de placement canadiennes
  • Annuaire Francophone - cet annuaire est publié par le Centre francophone de Toronto. Vous y trouverez la plupart des ressources francophones de Toronto et pouvez y rechercher les agences de placement bilingues.
Dernière mise à jour : mai 19, 2015 4000778