Pourquoi dois-je faire reconnaître mes titres et diplômes acquis à l’étranger ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles vous devez, comme immigrant, faire évaluer et reconnaître vos titres et diplômes acquis à l’étranger.

Dans cet article

Il importe en premier lieu de définir ce qu’il faut entendre par titres et diplômes académiques. Ils comprennent :

les diplômes d’études secondaires

toutes les formes de baccalauréat (par ex. B.A. et B.Sc.)

de maîtrise (par ex. M.A. et M.Sc.)

de doctorat ou Ph.D.

Ces titres et diplômes s’obtiennent par des études formelles et sont délivrés par des institutions d’enseignement qui sont habituellement agréées.

Les cours que vous aurez suivis avec succès et qui mènent à des diplômes universitaires peuvent être reconnus à leur propre valeur (par exemple lorsque vous avez réussi les cours d’une association professionnelle pour obtenir un titre de comptable).

À titre d’immigrant ou de personne ayant obtenu des titres et diplômes à l’étranger, vous devez les faire évaluer par une firme ou un établissement reconnu dans les situations suivantes :

Il y a peu de chance qu’un service d’évaluation reconnaisse les certificats obtenus par une formation au sein d’une entreprise privée ou d’une entreprise multinationale. Vous pourriez, par exemple, avoir reçu une formation intensive et complète chez Toyota (un fabricant automobile) et avoir mérité une sorte de certificat. C’est là le genre de certificat que les services d’évaluation ne pourront approuver.
  • l’emploi, y compris le niveau salarial et les occasions de promotion
  • l’immigration
  • les études supérieures et l’éducation des adultes
  • l’obtention de licences
  • la formation comme apprenti

Emploi

Cette évaluation vous sera très utile dans les situations de recherche d’emploi. Vous constaterez qu’elle sera utile dans d’autres domaines comme vous le verrez dans les sections suivantes. Cependant, vous avez avantage à comprendre où se situe votre éducation par rapport aux attentes canadiennes :

  • pour vous-même : devez-vous mettre à jour vos compétences ? Est-ce que vous possédez ce que les employeurs recherchent ?
  • pour les employeurs potentiels : est-ce qu’ils reconnaissent vos compétences ?

La recherche a établi qu’il arrive que les immigrants commencent à travailler à un salaire inférieur à celui de leurs collègues qui ont étudié au Canada. Une explication à cette situation est que quelques employeurs ne reconnaissent pas à leur juste valeur les titres et diplômes obtenus à l’étranger.

Les employeurs et leur personnel responsable des ressources humaines ont peu ou pas de connaissance dans le domaine de l’évaluation des titres et diplômes obtenus à l’extérieur du Canada. Cela s’ajoute au fait que ces employeurs accordent beaucoup d’importance aux études formelles lorsqu’ils embauchent des employés. Le personnel des ressources humaines insiste d’une part sur l’importance de répondre aux exigences d’éducation requises pour les emplois, mais d’autre part, ces personnes n’ont pas de formation pour apprécier la valeur des titres et diplômes à l’extérieur du Canada. Dans bien des cas, ces personnes n’ont pas les connaissances nécessaires pour les évaluer.

En tant que personne à la recherche d’un emploi, vous préférerez probablement soumettre vos demandes d’emploi auprès de firmes dont le personnel a des connaissances dans le domaine des titres et diplômes de l’étranger et, qui plus est, peut vous recommander une firme ou un établissement où vous pourriez obtenir une évaluation ou une reconnaissance de vos acquis.

Quelle que soit la situation, assurez-vous que votre demande d’emploi comprendra, en plus de votre curriculum vitae et de votre lettre de présentation, une évaluation formelle de vos titres et diplômes établie par une firme reconnue.

Lorsque vous détenez une reconnaissance d’acquis d’une firme reconnue, le rapport d’évaluation fournit la preuve que :

  • les documents que vous avez fournis sont authentiques et légitimes
  • l’établissement ou la firme d’évaluation est reconnue ou agréée dans votre pays d’origine.

Une évaluation formelle vous placera dans une situation avantageuse lorsque viendra le temps de négocier un meilleur salaire de base et de meilleurs avantages sociaux. La World Education Services (WES) a établi des rapports avec un grand nombre d’employeurs afin de les aider à reconnaître à leur juste valeur les titres et diplômes obtenus à l’étranger.

Le fait de détenir une évaluation formelle servira aussi à appuyer vos efforts de promotion au travail. Une évaluation ou une reconnaissance des acquis ne devrait pas vous nuire lors d’un concours pour une promotion à l’interne.

Immigration

Certaines ambassades ou certains consulats pourraient vous suggérer d’intégrer une évaluation de vos titres et diplômes à votre demande à titre d’immigrant indépendant. Une plus grande importance et une plus grande valeur sont attribuées à l’éducation dans les nouveaux règlements d’immigration. La rubrique éducation, à elle seule, peut vous donner jusqu’à 25 points et 5 autres points pourraient être alloués au dossier de l’évaluation des diplômes ou des titres de compétence de votre conjoint ou conjointe.

Le rapport d’évaluation n’est pas requis formellement pour immigrer quoique les bureaux canadiens des visas soient parfaitement en mesure de déterminer votre niveau d’études à partir d’un rapport d’évaluation établi par une firme reconnue. Ce rapport vous sera utile à plusieurs occasions.

Études supérieures et éducation continue

Plusieurs immigrants poursuivent des études et s’inscrivent en formation professionnelle après leur arrivée au Canada. À titre d’exemple, les immigrants détenteurs d’un diplôme du niveau d’un baccalauréat de leur pays d’origine peuvent entreprendre des études de maîtrise à leur arrivée au Canada.

Pour parfaire vos études, vous devez établir que vous possédez les préalables de cours requis par le programme d’études ou l’équivalent en cours que vous auriez obtenus à un autre endroit. Votre admissibilité sera déterminée par l’évaluation formelle de vos titres et diplômes.

Vous devez vous attendre à ce que l’établissement d’enseignement où vous voulez vous inscrire exige une certaine forme d’évaluation de vos titres et diplômes, y compris votre diplôme d’études secondaires. Chaque collège, université ou établissement privé a ses propres conditions d’admission.

Certaines de ces institutions canadiennes ont recours à des services d’évaluation externes ou à leur personnel du service d’admission qui entreprendra l’évaluation de vos titres et diplômes. D’autres institutions dirigeront le futur étudiant à un service d’évaluation tel que WES ou utiliseront un outil d’évaluation WES pour faciliter ce travail. Veuillez communiquer avec le service des admissions de l’institution que vous considérez et informez-vous de leur méthode d’évaluation des titres et diplômes de l’étranger.

Un rapport d’évaluation est très utile pour la plupart des établissements d’enseignement. Déterminez la méthode utilisée par l’institution où vous voulez vous inscrire.

Obtention de licence

Le domaine des licences professionnelles est celui qui a causé le plus de frustration aux personnes qui immigrent au Canada. Plusieurs personnes se plaignent des délais requis pour obtenir une licence exigée pour pratiquer certains métiers ou professions.

Il sera utile de faire la comparaison des rapports publiés par les firmes ou organismes d’évaluation pour vous assurer qu’ils serviront vos besoins : immigration, emploi, poursuite des études ou éducation des adultes et formation en apprentissage. Cette comparaison serait encore plus utile si elle porte sur le processus d’obtention d’une licence.

Les immigrants appartenant à certaines catégories professionnelles comme les ingénieurs et les comptables pourraient obtenir un poste rémunéré adéquatement sans détenir une licence. De tels postes peuvent être obtenus et négociés en s’appuyant sur des évaluations ou sur la reconnaissance d’acquis au Canada. Ce n’est toutefois pas le cas pour certaines professions réglementées comme les sciences infirmières.

Toutes les associations professionnelles canadiennes peuvent exiger une évaluation formelle de vos titres et diplômes pour vous délivrer une licence.

Certaines associations professionnelles ont recours à leur propre service d’évaluation alors que d’autres font appel à des services externes comme ceux de WES. Veuillez consulter l’association qui gère les licences de votre profession pour connaître leurs exigences d’évaluation. La liste complète de ces associations professionnelles est affichée au site Web du Centre canadien d’information sur les diplômes internationaux.

Le délai d’obtention d’une licence dans votre profession peut être d’un à deux ans. Vous pourriez avoir recours à une firme d’évaluation externe pour vos besoins généraux tout en poursuivant vos démarches d’obtention d’une licence pour pratiquer votre profession.

Formation en apprentissage et métiers

Que ce soit en Ontario ou partout ailleurs au Canada, l’apprentissage consiste en un programme où la formation pratique dans un milieu de travail compte pour 90 % et le reste du temps, 10 %, est consacré au travail en classe dans un collège communautaire. L’apprenti obtient sa formation en travaillant pour un employeur et il reçoit une rémunération pour ce travail. La demande d’apprentis est très élevée dans les métiers spécialisés et il en sera ainsi pendant longtemps en raison du grand nombre de travailleurs qui prennent leur retraite. Ces métiers offrent un avenir marqué par la permanence et une sécurité d’emploi. Cette formation en apprentissage vous sera profitable aussi si vous désirez entreprendre des études collégiales ou universitaires.

Une législation récente a établi que le diplôme de 12e année de l’école secondaire est le préalable pour être admis à un programme de formation par apprentissage. Cela signifie que si votre diplôme a été obtenu à l’étranger vous devrez obtenir une équivalence canadienne de la part d’un service d’évaluation reconnu avant de pouvoir entreprendre votre apprentissage.

Pour être employé dans certains métiers spécialisés en Ontario, il faut être titulaire d’un certificat de qualification professionnelle. Ce certificat atteste que vos connaissances et votre expérience correspondent aux normes ontariennes. Le ministère de la Formation, des Collèges et Universités de l’Ontario établira la valeur de l’expérience d’un métier que vous avez pratiqué. Vous auriez toutefois avantage à faire évaluer votre niveau d’éducation (par exemple d’une école secondaire ou d’un collège de technologie) avant de contacter le ministère ou un employé.

Veuillez consulter notre site Etablissement.Org pour obtenir de l’information additionnelle sous l’article au sujet des métiers Quelles ressources sont disponibles pour les gens de métier ?

Trucs pour choisir un service d’évaluation :

  1. Déterminez qui offre des services d’évaluation formels, dignes de confiance et reconnus par le gouvernement. WES est actuellement le seul organisme d’évaluation que le gouvernement de l’Ontario autorise à fournir ce service.
  2. Faites la comparaison des rapports d’évaluation pour vous assurer que ceux-ci répondent aux quatre besoins suivants : immigration, emploi, poursuite des études ou éducation des adultes et formation en apprentissage. Cette comparaison sera encore plus utile si elle porte sur le processus d’obtention d’une licence.
  3. Si vous êtes déjà installé au Canada, informez-vous auprès de votre Centre de ressources en emploi, au Centre d’information aux nouveaux arrivants ou aux organismes de service aux immigrants pour connaître le moment où ils offrent des activités d’information ou une présentation par un invité au sujet des services d’évaluation. Votre participation à de telles activités d’information vous permettra de faire un meilleur choix d’un service d’évaluation. Cliquez ici pour consulter notre section l’Ontario par région pour trouver de tels organismes dans votre communauté.
  4. Si vous êtes bénéficiaire d’assistance sociale (par ex. Ontario au travail), le responsable de votre dossier vous indiquera si le gouvernement peut défrayer le coût du rapport d’évaluation comme il le fait habituellement.
  5. Vérifier si le service d’évaluation transmet une deuxième copie de l’original de votre rapport sans frais aux employeurs, collèges, universités, associations professionnelles, ambassades canadiennes, conseillers juridiques et consultants en immigration ou à toute autre institution tierce partie.
  6. Déterminez si les frais d’évaluation portent sur l’ensemble de vos titres et diplômes ou sur chacun séparément.
  7. Dans le cas des établissements d’enseignement et les organismes qui délivrent les licences, il se pourrait que vous ayez besoin d’un rapport d’évaluation détaillé ou cours par cours. Informez-vous, en premier lieu, du type de rapports exigés par ces établissements et ensuite, qui est en mesure de fournir de tels rapports détaillés. Il importe que vous obteniez des précisions de la part de l’établissement d’enseignement ou de l’organisme qui délivre les licences d’arrêter votre choix final sur un service d’évaluation.

Les organismes qui effectuent des évaluations

Les organismes figurant ci-dessous effectuent des évaluations des niveaux d’éducation à l’étranger. Certains sont spécialisés dans les évaluations pour des besoins d’emploi plutôt que pour la poursuite d’études. Sachez qu’une évaluation destinée à un employeur ne sera pas nécessairement préparée de la même façon qu’une évaluation destinée à un établissement d’enseignement. Ces organismes exigent des frais pour services rendus et leur manière de fonctionner peut varier de l'un à l’autre.

On ne saurait trop insister sur le fait qu’à titre d’immigrant potentiel ou de nouvel arrivant au Canada vous devriez consacrer des efforts à la comparaison des services d’évaluation et aux types de rapports qu’ils produisent avant de faire le choix final. Vous retirerez beaucoup d’avantages, surtout financiers, à vous procurer un rapport d’évaluation dont le contenu couvrira ces cinq besoins : emploi, immigration, poursuite de votre éducation, obtention d’une licence et formation par apprentissage. Vous éviterez ainsi de vous procurer deux ou trois évaluations différentes dont chacune ne servirait qu’un besoin à la fois.

World Education Services (WES) – Canada

Vous y obtiendrez des évaluations objectives des grades et diplômes du secondaire ou du postsecondaire obtenus d’établissements d’enseignement de l’étranger. WES a été désigné, par voie de contrat avec le gouvernement de l’Ontario, pour effectuer des services d’évaluation. Leurs rapports répondent aux cinq besoins suivants : emploi, immigration, poursuite de votre éducation, obtention d’une licence et formation par apprentissage.

Comparative Education Service (CES)

La Comparative Education Service de l’Université de Toronto (disponible en anglais seulement) effectue des évaluations de diplômes obtenus à l’étranger pour les besoins d’emploi. Leurs rapports d’évaluation ne sont pas nécessairement acceptés comme documents d’appui à l’admission par tous les établissements d’enseignement canadiens.

Service canadien d’évaluation de documents scolaires internationaux (EDSI)

L’EDSI effectue l’évaluation des documents de tous les niveaux scolaires à la fois pour des besoins d’emploi et d’éducation. Leur site Web informe les lecteurs des frais, de leur façon de procéder aux évaluations en plus de fournir un formulaire de demande.

Liens utiles

Dernière mise à jour : juillet 13, 2015 4000734